Uncategorized

L’origine des mots

« Qui s’instruit sans agir, laboure sans semer » Proverbe Africain

Le terme nègre est un mot dérivé du latin « niger » qui signifie noir en latin et de l’espagnol negro signifiant aussi noir. Ce terme apparait au 16èmesiècle et désigne une personne à la peau noire originaire d’Afrique subsaharienne. Avec l’expansion de la traite négrière au 12 ème siècle le terme nègre finit par être employé indifféremment du mot « esclave » (par exemple dans le code noir) créant ainsi une confusion sémantique dans l’inconscient collectif. L’assimilation nègre-esclave est une des sources de la connotation péjorative du mot nègre.

Le mot bamboula est un dérivé des mots « kam-bumbulu » et de« ba m’ bula » qui signifient tambour en langues bantoues. La bamboula est la danse exécutée au rythme de ce tambour, importée aux États-Unis par les Africains déportés à la Nouvelle-Orléans. Mais le mot bamboula est devenu un terme péjoratif pour désigner les personnes noires d’origine africaine.

Le mot esclave vient du latin «sclavus» qui à partir du 10ème siècle désigne en occident les captifs provenant des pays slaves, ou l’on s’approvisionnait en main d’œuvre servile.

Le terme de mulâtre vient de l’espagnol « mulatto » qui signifie mulet (hybride stérile résultant du croisement entre un âne et une jument). Les esclavagistes avaient l’habitude d’appeler mulets les enfants qui résultaient de leurs relations sexuelles (principalement des viols) avec leurs esclaves africaines. Pour les colons, l’union avec une africaine était contre-nature.

Le terme  chabin désigne le fruit d’un croisement entre le bélier et la chèvre ou entre le bouc et la brebis.  Ce terme est employé dans le jeu de mots créole « chaben chapé », qui sous-entend que le chabin (écrit chaben en créole) a, de par sa couleur claire, échappé à la condition sociale du noir. Pendant l’esclavage, les termes pour qualifier un esclave étaient très péjoratifs car l’homme était assimilé à du bétail.

Le mot « Créole »  désigne à l’origine une race bovine française;« La Créole ». D’abord d’origine ibérique, de race « Criollo », ce bétail va être métissé à partir du XVIIIème siècle avec le bétail d’Afrique : Ndama, zébus. Ce nom « Créole » a été transposé à l’homme; le »Nègre Créole » établissant un rapport direct entre l’Homme Noir esclave et l’animal d’élevage. Criollo vient du portugais Crioulo qui signifie « élevé ici ». Il apparaît dans la langue française à la fin du 17ème siècle et s’appliquera d’abord aux blancs nés dans les colonies. Mais l’utilisation du mot est diverse selon les sociétés coloniales. assoblackisreallybeautiful@gmail.com66134_729256533782571_5892979275342852785_n

Par défaut

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s