esclavage

Bayano- Héro de la lutte contre l’esclavage (1552)

Image

Bayano est appelé Rei Negro, le roi noir, par ses compagnons. Il est d’origine Mandingue de l’actuel Mali et Guinée.

Une mutinerie aurait été déclenchée au moment où le navire qui le transportait accostait à Darien, ville du nord de la Colombie découverte par Cristophe Colomb à peine 50 ans plus tôt.

Il a ensuite trouvé refuge dans la forêt limitrophe de l’actuelle Colombie et y aurait fondé un Palenque appelé Ronconcholon à proximité du fleuve Chepo que l’on appelle souvent aussi le « Rio Bayano » en son souvenir.

Environ 1000 personnes y vivaient dans un Etat très organisé, administré de manière collégiale.

Capturé après trois années d’une dure poursuite, le vice-roi du Pérou lui accorde un traitement spécial. Il n’est pas exécuté, mais déporté en Espagne où il meurt.

Bayano a été immortalisé grâce à une rivière, un pont, une vallée et un barrage hydroélectrique mais aussi plusieurs sociétés de la région qui portent son nom.

Par défaut

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s